~Neverwhere~ de Neil Gaiman

 

neil-gaiman-neverwhere-couvertureBroché : 379 pages
Éditeur : J’ai Lu
Date de sortie : janvier 2010
Collection : Fantastique
Langue : Français
Prix Editeur : 7,60 €

Son résumé :

 

Londres, un soir comme tant d’autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l’épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l’emmener à l’hôpital.. et disparaît dès le lendemain. Pour Richard, tout dérape alors : sa fiancée le quitte, on ne le reconnait plus au bureau, certains même ne le voient plus… Le monde à l’envers en quelque sorte. Car il semble que Londres est un envers, la « ville d’En Bas », cité souterraine où vit un peuple d’une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent u rôle prépondérant. Plus rien ne le retenant « là-haut », Richard rejoint les profondeurs…

Mon avis :

Au premier abord, le résumé ne m’emballait pas plus que cela mais je gardais un agréable souvenir de L’étrange vie de Nobody Owens et le cadre étant Londres…

Encore une fois, je ne sais pas comment résumé mon ressenti. J’ai vraiment mis très, très longtemps à rentrer dans l’intrigue. Je crois qu’il a fallu que je dépasse la 130ièm page avant que j’accroche. Pourtant tout y est : l’univers est fournit et bien décrit, Les personnages sont attachants et atypique malgré le (gros) manque de personnalité de Richard, le suspence est au rendez-vous mais… Comme pour Nobody Owens, il manque quelque chose pour me transporter. C’est vraiment dommage car toutes les idées de Gaiman sont vraiment génial

Malgré tout, après une centaine de pages laborieuses, je me suis attachée aux pas de Richard et de Porte. Les retournements de situation sont au rendez-vous ainsi que les coûts d’états et les trahisons. Je pense que porté à l’écran, cette histoire doit vraiment en « jeter » !

En résumé : Une lecture au départ plutôt laborieuse mais tout de même sympathique.

Retrouvez-moi sur mon nouveau blog : Isabeau de Bellevue

Publicités

2 réflexions sur “~Neverwhere~ de Neil Gaiman

  1. je reprends ta phrase en l’adaptant à mon autre lecture de Gaiman à ce jour: « Comme pour Entremonde, il manque quelque chose pour me transporter. C’est vraiment dommage car toutes les idées de Gaiman sont vraiment géniales » c’est tout à fait ça!

Faire une petite bulle

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s